Lorsqu’on entend le terme cannabis, nous pensons tout de suite aux dangers qu’il représente pour la santé. Dans cet article, nous allons voir que le cannabis possède également des bienfaits d’où son appellation le cannabis thérapeutique. Il est à remarquer que son utilisation devient légale dans beaucoup de pays européen.  

Quels sont les bienfaits du cannabis thérapeutique ?

Le cannabis réduit les nausées et les vomissements des patients qui font de la chimiothérapie. Par ses propriétés anti-convulsives, il peut être une prévention contre les crises d’épilepsie. Cela sert également d’antidouleur comme dans le cas d’une douleur chronique ou de douleur provoquée par la sclérose en plaque. Ce produit diminue les tremblements pour ce qui sont atteints de la maladie de Parkinson et empêche la progression de l’Alzheimer ainsi que du cancer. 

Les pays européens acceptant l’utilisation du cannabis thérapeutique

La légalisation de l’utilisation du cannabis thérapeutique prend de l’ampleur en Europe. D’après le magazine l’Obs, 21 pays de l’Union européenne sur 28, autorisent l’usage du cannabis thérapeutique. On peut citer l’exemple de l’Allemagne, le Luxembourg, le Pays-Bas, l’Italie, le Royaume-Uni et le Portugal. 

Pour la France, le recours au cannabis thérapeutique n’est pas encore légal. Par contre, l’ANSM a autorisé son expérimentation. Cette dernière ne prendra fin qu’en début de l’année 2020 selon le Figaro. 

En guise de conclusion, le cannabis thérapeutique est prescrit à des malades qui se trouvent dans une impasse thérapeutique. Il peut se présenter sous différentes formes à savoir :

  • Crème

  • Huile

  • Infusion

  • Spray

  • Gélule

  • Cosmétique